Les erreurs sont interdites!

L'apôtre Paul écrit:

Car je sais que le bien n'habite pas en moi, c'est-à-dire dans ce que je suis par nature. Vouloir le bien est à ma portée, mais non l'accomplir. Je ne fais pas le bien que je veux, mais le mal que je ne veux pas, je le commets.

Romains 7:18/19

Sebastian Vettel a quasiment perdu son combat pour le Championnat du Monde de Formule 1. Ses adversaires: Lewis Hamilton dans la Mercedes et lui-même! Sebastian Vettel se battait aussi contre lui-même. Avant la course de Formule 1 à Singapour, il avait déclaré: "Mon plus grand adversaire est moi!" Le Süddeutsche Zeitung (numéro 213) a écrit qu'il était "un ennemi à lui-même ".

Sebastian Vettel ne voulait plus commettre d'erreur de conduite. Sinon, le rêve de la Coupe du Monde serait terminé. Cinq grosses erreurs lui sont arrivées cette année. Ses bonnes intentions ne lui ont malheureusement pas apporté de succès à Singapour non plus. Ce n'était pas à lui alors, mais à de mauvaises décisions du poste de commandement de Ferrari. Mais le 7 octobre au Japon, Vettel a de nouveau trop risqué - et perdu. Et encore les gros titres: le pilote Ferrari doit s'en prendre à lui-même.

Ce qui me relie à Sebastian Vettel, c’est la ferme intention de ne pas commettre d'erreur de conduite derrière le volant. Quand je voyage avec ma voiture, c'est toujours dans l'intention: les erreurs sont interdites! Cela signifie particulièrement pour moi: éloigne-toi du téléphone! Cela signifie ne pas boire une goutte d'alcool lorsque je conduis. Cela signifie: en ville, fais attention aux piétons et aux cyclistes! En 2017, 382 cyclistes sont morts sur les routes allemandes, plus de 79 000 ont été blessés. C'est mauvais!

Il y a tellement de domaines de la vie où les erreurs peuvent avoir des conséquences graves! Ceci est vrai pour les médecins, les pilotes, les automobilistes, les piétons, les cyclistes. Parce qu'ils peuvent mettre en danger leur propre vie et / ou celle des autres personnes.

L'apôtre Paul ne connaissait pas les problèmes de circulation d'aujourd'hui. Mais il était un opposant à lui-même. Il fait de vertes réprimandes à soi-même parce qu'il se connaît trop bien. Il essaie toujours de faire de bonnes choses. Mais ses bonnes intentions ne l’amènent pas plus loin. Il n'arrive tout simplement pas à faire ce qui est bien. Bien pour lui, bien pour les autres. Connaissez-vous cette situation?

Il y a, par exemple, le collègue de travail qui ne veut plus boire d'alcool. Parce que sinon son mariage se brise, ou parce qu'il finit par perdre son emploi. Mais à lui seul, il n'arrive pas à surmonter la toxicomanie. Ou il y a quelqu'un qui veut perdre du poids. Il faut qu'il mange moins de bonbons! Mais le chocolat et les chips dans le tiroir du bas l'attirent et le séduisent.

Il y a des chrétiens qui voudraient lire davantage dans la Bible. Ou ils se promettent, à eux-mêmes et à Dieu, d'aller à l'église plus régulièrement. Ils veulent prier davantage pour les autres. Ou s'engager plus pour les pauvres. Ils ont les meilleures intentions de faire tout cela. Mais le faire réellement? Malheureusement, cela n'a encore pas fonctionné...

Il y a beaucoup de gens qui disent : J'ai la volonté de faire quelque chose, mais la mettre en pratique? Ça m'arrive encore et encore de ne pas réussir.

L'apôtre Paul est dans une lutte sans espoir contre le péché, qui vient contrarier ses intentions constamment. Il ne combat pas trop de calories. Il lutte à vivre selon la volonté de Dieu. Et ça marche toujours mal.

Là, il fait la seule chose qui soit juste: il regarde Jésus-Christ! Sur la croix de Golgotha, Jésus-Christ a pris sur lui toutes les fautes, toutes les erreurs humaines. Là, il a racheté chaque homme de la tentative convulsive de plaire à Dieu par l'observance exacte des lois et des règlements religieux. Sur la croix de Golgotha, Jésus-Christ, le Fils de Dieu, a décidé: je me culpabilise! Avec cela, vous êtes libre de vivre. Mener une vie avec Dieu, le Père. Sans pression.

La croix de Golgotha est le plus qui transforme quelque chose de négatif, les erreurs humaines, en quelque chose de bien. Avec Jésus-Christ, un nouveau départ est toujours possible. Je n'ai pas à porter les erreurs du passé avec moi. Je peux les décharger sur la croix chez Jésus-Christ. C'est là qu'ils ont leur place.

Mais cela ne signifie pas que tout peut rester le même. Cela ne signifie pas que je dois continuer à faire les vieilles erreurs encore et encore. Par exemple, si vous avez des problèmes de drogue ou d’alcool, vous devez absolument commencer un traitement de la toxicomanie. La croix de Golgotha nettoie mon passé. Mais mon avenir veut être activement façonné par moi.

Le nouveau départ avec Jésus-Christ signifie, avec son aide, être capable de prendre de nouveaux chemins dans la vie. Paul le dit ainsi (Romains 8:14): "Tous ceux qui permettent à l'Esprit de Dieu de les guider sont des fils et des filles de Dieu." L'Esprit de Dieu, le Saint-Esprit, nous guide volontiers. Il assure qu'avec son pouvoir, le bien est non seulement recherché, mais également accompli.

Là où l'Esprit de Dieu est en charge, la volonté et l'accomplissement vont de mieux en mieux. L'Esprit de Dieu aide avec son pouvoir à faire le bien. Il m'accompagne sur le chemin du changement. Jour après jour, pas à pas. Toute personne qui en fait l'expérience peut s'exclamer avec Paul:

"Chers amis, je ne suis pas encore tout ce que je devrais être, mais j'utilise toutes mes forces à cette fin. En oubliant le passé et en regardant ce qui nous attend, j'essaie de garder la course à bout et de gagner le prix pour lequel Dieu nous a désignés par Jésus-Christ. "(Philippiens 3: 13-14)

Je vous souhaite d'entrer dans cette course avec Jésus-Christ. Que vous ne perdiez pas de vue votre objectif, la communion éternelle avec Dieu. Vous pouvez recommencer chaque jour avec Jésus-Christ. Déchargé, sans aucun point négatif. Libre de vivre.

Si tel est votre souhait et que vous ne savez pas exactement comment vous pouvez prier, voici une prière que j'ai formulée:

Jésus Christ,

tu connais mes faiblesses.
Tu sais ce que je ne réussis pas, même si je le veux.
Je te le répète concrètement: ......

S'il te plaît, pardonne-moi d'avoir nuit à d'autres personnes.
Aide-moi s'il te plaît à vivre comme il te plaît.
Aide-moi dans ma faiblesse avec ta force.
Rends mon cœur heureux à nouveau.
Libère-moi à la vie.
Je te confie ma vie.
Donne-moi de ressentir ta force chaque jour.

Amen.

Une semaine bénie vous souhaite
Hans-Peter Nann

Traduction H.C.

Druckversion Druckversion | Sitemap Diese Seite weiterempfehlen Diese Seite weiterempfehlen
© 2020 Hans-Peter Nann, Frankfurt am Main