L'Éternel est plein de pitié et miséricordieux. Il est plein de patience et débordant d'amour.

Psaume 103:8

Chers lecteurs,

est-ce que vous êtes patients? La patience n'est pas pour tout le monde. Arthur Garfunkel (76 ans), musicien de ma génération, est une personne très patiente. Il se décrit ainsi soi-même dans une interview*. Tout à fait contrairement à son partenaire Paul Simon (77), dont on dit qu'il était un artiste très impatient à l'époque. Tandis que Garfunkel répétait de nouvelles chansons et les répétait jusqu'à ce qu'elles soient parfaites, Simon ne voulait pas répéter les chansons « jusqu'à la mort ». „The Sounds of Silence“, „Bridge over troubled water“- c'était la musique parfaite pour moi à l'époque!

Les hommes patients sont une rareté. Lorsque je travaillais encore, des collègues disaient aux gens impatients: "L’impossible se fait immédiatement, les merveilles prennent un peu plus de temps."

Être patient est une qualité merveilleuse. Parler à quelqu'un qui écoute patiemment et ne regarde pas en permanence sa montre - c'est merveilleux. Être face à quelqu'un qui m'explique patiemment une chose jusqu'à ce que je la comprenne – c'est une personne merveilleuse. Avoir à côté de moi quelqu'un qui m'accompagne patiemment dans les moments difficiles, les crises, les périodes de tristesse ou de maladie - c'est un miracle.

Être patient signifie dans le Nouveau Testament, être capable de supporter. Endurer une situation, même si c'est difficile. Ne pas fuir, mais venir à la maturité humaine. Parfois, je ne peux pas fuir un problème. Donc je suis obligé de supporter ma situation. Je ne peux pas fuir si mon enfant est handicapé. Je ne peux pas fuir si mon conjoint a besoin de soins.

Patiemment supporter ne veut pas dire s'abandonner. Ne signifie pas perdre tout espoir et abandonner sa propre volonté. Être patient, c'est avoir un objectif et le poursuivre avec beaucoup d'endurance. En cas de maladie, cela peut impliquer un travail intensif en rééducation. En cas de crise, cela peut signifier chercher l'aide d'un thérapeute ou d'un pasteur. Cela peut signifier, en deuil, participer à un groupe d'entraide pour supporter la souffrance ensemble.

Celui qui est patient a un long souffle. Dieu a ce long souffle. Il est patient avec chaque personne. Dieu peut supporter qu'il soit rejeté par beaucoup de gens. Dieu peut supporter que beaucoup de gens lui tournent le dos. Dieu peut supporter que son amour soit rejeté ou même répondu avec haine.

La patience de Dieu devient visible en Jésus-Christ. Bien qu'il n'ait fait que du bien aux gens, il a été rejeté. Mais il est resté avec eux quand même. Patiemment, il a enduré la torture. Il a patiemment enduré la mort violente. Son amour était et est plus grand que tout rejet.

L'amour de Dieu est toujours sans limites aujourd'hui. Dieu n'abandonne pas - il nous aime pour toujours (Jürgen Werth). Dieu ne nous abandonne pas, car il espère que nous lui rendrons son amour. Patiemment, il nous attend vous et moi dans son amour sans bornes.

Une semaine bénie vous souhaite

Si vous voudriez prier, mais que les mots vous manquent, j'ai préparé une prière pour vous :

Bon Dieu, Père céleste,

merci de ta patience avec moi en tous les jours.
Je te remercie pour ton amour sans bornes avec lequel tu me regarde.
Merci, que je ne dois jamais être sans espoir.
Tu m'aides à traverser les déserts de ma vie.
Tu as de la patience avec moi. Laisse-moi être patient avec mon prochain.

Amen.

* Süddeutsche Zeitung n° 248 page 52

Traduction H.C.

Druckversion Druckversion | Sitemap Diese Seite weiterempfehlen Diese Seite weiterempfehlen
© 2020 Hans-Peter Nann, Frankfurt am Main