Réseau

Un jour qu'il marchait au bord du lac de Galilée, il vit deux frères : Simon (qu'on appelle aussi Pierre), et André, son frère, qui lançaient un filet dans le lac, car ils étaient pêcheurs. Il leur dit : Suivez-moi et je ferai de vous des pêcheurs d'hommes. Ils abandonnèrent aussitôt leurs filets et le suivirent. Poursuivant son chemin, il vit deux autres frères : Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère. Ils étaient dans leur barque avec Zébédée, leur père, et ils réparaient leurs filets. Il les appela et, aussitôt, ils laissèrent leur barque, quittèrent leur père, et le suivirent.

Mathieu 4, 18 – 22

Chers lecteurs,

Jésus, le Messie, continue son travail rédempteur. En Galilée, il commence à apporter le salut à l'homme. Mais ça ne devrait pas rester comme ça. Tous les gens devraient savoir qu'ils sont aimés de Dieu. Tout le monde devrait arriver à la réalisation de cette vérité.

L'apôtre Paul écrit: “Car Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. En effet, il y a un seul Dieu, et de même aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, un homme: Jésus-Christ. Il a offert sa vie en rançon pour tous. Tel est le témoignage qui a été rendu au moment voulu.“ (1 Timothée 2, 4 – 6)

Pour que la meilleure nouvelle de tous les temps soit connue, Jésus-Christ appelle les gens à son service. Ils devraient témoigner aux autres: “Voici ce que nous reconnaissons ensemble : il est grand le secret du plan de Dieu, le Christ, qui fait l'objet de notre foi. Il s'est révélé comme un être humain, et, déclaré juste par le Saint-Esprit, il a été vu par les anges. Il a été proclamé parmi les non-Juifs. On a cru en lui dans le monde entier. Il a été élevé dans la gloire.” (1 Timothée 3, 16)

De ce mystère de foi, des gens comme Pierre et André, Jaques et Jean doivent le dire à l'avenir. Ces quatre personnes n'étaient pas des théologiens, ni V.I.P., mais des travailleurs qui gagnaient leur argent en pêchant. Jésus appelle de simples pêcheurs, pas des experts en matière religieuse.

Pierre, André, Jaques et Jean étaient d'autres spécialistes: ils pouvaient fabriquer des filets de pêche. Un filet de pêche est constitué de ficelles nouées. Un nœud est créé là où les fils convergent. Ceci est similaire à Internet. Internet est un immense réseau d'ordinateurs. Francfort est un hub internet. C’est là que l’information circule dans le monde entier.

Jésus commence à faire son "réseau de témoins" avec ces quatre pêcheurs. Il ajoute peu à peu des hommes et des femmes. Cela devrait devenir un réseau d'amour de Dieu. Cela devrait devenir un réseau de personnes connectées par Jésus-Christ. Ils sont interconnectés par la foi, l'espoir et l'amour pour Jésus-Christ et les êtres humains.

Partout où les chrétiens se réunissent, ils sont rejoints par Jésus-Christ lui-même qui, par lui, devient une communauté vivante et développe son église mondiale. Les personnes qui sont étrangères deviennent soeurs et frères. Les gens qui n'ont rien à faire les uns avec les autres appartiennent à travers Jésus-Christ en tant que grande famille.

Le secret de ce lien est l'unité avec Jésus-Christ. L'apôtre Paul le décrit comme suit: “Maintenant, par la foi en Jésus-Christ, vous êtes tous fils de Dieu. Car vous tous qui avez été baptisés pour le Christ, vous vous êtes revêtus du Christ. Il n'y a donc plus de différence entre les Juifs et les non-Juifs, entre les esclaves et les hommes libres, entre les hommes et les femmes. Unis à Jésus-Christ, vous êtes tous un.” (Galates 3, 26 – 28)

Quatre pêcheurs sont devenus un petit groupe. Je connais beaucoup de communautés où il y a de petits groupes. Ils s'appellent eux-mêmes “cercles bibliques” ou “cercles de maisons”. Les femmes et les hommes se rencontrent régulièrement pour partager leurs croyances. Ils lisent la Bible et se laissent inspirer par la parole de Dieu. Ils chantent et prient ensemble. Ils se soutiennent mutuellement, réconfortent en cas de besoin. Où, si ce n'est en petits groupes, on peut apprendre à s'accepter comme Jésus nous a acceptés (Romains 15: 7).

Je vous encourage à rejoindre un petit groupe de votre communauté! Et si vous n’avez pas de cercle de maison ou de groupe de discussion, pourquoi ne pas commencer? Ne pas hésiter! Établissez des relations. Je suis convaincu que Dieu bénira votre courage.

 

Druckversion Druckversion | Sitemap Diese Seite weiterempfehlen Diese Seite weiterempfehlen
© 2020 Hans-Peter Nann, Frankfurt am Main