13 Car les justes poussent comme le palmier, ils s'élèvent comme un cèdre du Liban. 14 Bien plantés dans ta maison, Eternel, ils fleurissent sur les parvis de ton temple, notre Dieu. 15 Ils seront féconds jusqu'en leur vieillesse et ils resteront pleins de sève et de vigueur, 16 ils proclameront combien l'Eternel est droit : il est mon rocher, on ne trouve en lui aucune injustice.
Psaume 92, 13 - 16

 

Chers lecteurs,

 

Le 4 août, une explosion massive a détruit la ville de Beyrouth au Liban. Je suis sûr que vous vous souvenez encore de ces terribles images. Des maisons détruites, des blessés et des sans-abri. Des gens en colère. Et encore et toujours le drapeau du Liban : deux barres rouges, blanches au milieu, avec un cèdre vert au sommet.

 

Le cèdre est le symbole national du Liban. Il pousse dans les montagnes et peut devenir très vieux. Son bois était déjà très apprécié par le roi Salomon. Il a demandé au roi Hiram de Tyr de couper des cèdres au Liban pour le temple. Il avait besoin de ce bon bois pour le temple de Jérusalem (1.Rois 6). Le toit du temple était recouvert de bois de cèdre. Les murs étaient recouverts de planches de cèdre. Sur les murs du Saint-Sacrement, il a fait sculpter des images de palmiers et de fleurs (verset 29).

 

Les palmiers et les cèdres sont des symboles de la foi. Lorsque Jésus entre à Jérusalem, il est reçu comme un roi (Jean 12, 12+13):  Le lendemain, une foule immense était à Jérusalem pour la fête. On apprit que Jésus était en chemin vers la ville. 13 Alors les gens arrachèrent des rameaux aux palmiers et sortirent à sa rencontre en criant : Hosanna ! Béni soit celui qui vient de la part du Seigneur ! Vive le roi d'Israël !

 

Le cèdre, qui reste toujours vert et peut vivre plus de mille ans, est aussi un symbole de foi. De même que le cèdre grandit d'année en année, notre confiance et notre amour pour Dieu devraient aussi grandir. La foi n'est pas une chose à court terme. La foi est durable. Mais il y a une condition : cet arbre de la foi doit être planté dans la maison de Dieu. Elle ne pousse nulle part. Il est planté sur la propriété de Dieu. C'est Dieu lui-même qui y a planté cet arbre de la foi. Pour qu'un arbre de la foi puisse pousser à partir d'une petite graine.

 

La semence est la Parole de Dieu, que Dieu lui-même a plantée dans nos cœurs. Dieu veut que la foi grandisse. Dieu veut que notre foi soit durable comme un cèdre.

 

Comment cela se fait-il ? Nous devons recevoir Jésus-Christ comme notre Roi. Nous devons nous réjouir en lui. Nous devons Lui rendre gloire, seuls. Nous pouvons honorer et remercier Jésus-Christ chaque jour de notre vie pour sa rédemption du péché, de la mort et du diable. De cette façon, nous grandirons un peu plus chaque jour dans la foi.

 

C'est aussi dans le cadre de la croissance spirituelle que je dis "oui" à mon lieu de foi. C'est l'église que Dieu m'a assignée. L'église est sa terre. Je suis là pour former des racines. Avec les autres chrétiens, restez dans la prière et dans la Parole de Dieu (Actes 2, 4). Alors nous sommes vraiment plantés par les courants d'eau du Psaume 1 et nous apportons beaucoup de fruits de foi pour Dieu.

 

 Que Dieu vous bénisse !

 

Au fait, si vous voulez aider financièrement les chrétiens du Liban, consultez la page d'accueil du Christlicher Hilfsbund im Orient e.V., Bad Homburg, www.hilfsbund.de.

Druckversion Druckversion | Sitemap Diese Seite weiterempfehlen Diese Seite weiterempfehlen
© 2020 Hans-Peter Nann, Frankfurt am Main