Donne à celui qui te demande, ne tourne pas le dos à celui qui veut t'emprunter. (Mathieu 5, 42)

 

Chers lecteurs,

 

nous, Allemands, faisons la distinction entre possession et propriété. Laissez-moi vous expliquer: si j'emprunte un livre à la bibliothèque publique de Francfort, je peux le garder pendant quatre semaines. Il est en ma possession, mais ce n'est pas le mien. Il appartient à la bibliothèque. Si je loue un vélo pour deux semaines en vacances, il m'appartient pour mes excursions. Mais ce n'est pas le mien. Je dois le rendre après la période du contrat. Sinon, il est volé. Ce que j'ai emprunté, je suis censé le rendre comme je l'ai eu.

 

Votre vie entière est-elle en prêt ? Le showmaster allemand Heinz Schenk ( + 2014) a chanté : "Tout est juste emprunté". La chanson commence ainsi : "Tout est emprunté ici dans ce monde magnifique. Tout n'est qu'emprunt, toute la richesse, tout l'argent. Tout n'est qu'emprunt, chaque heure pleine de bonheur. Si vous devez partir un jour, vous laissez tout derrière vous".

 

Bien que je ne sois pas un fan de cet acteur, je découvre une vérité biblique dans ces lignes. Tout est prêté par Dieu. Par exemple, nous avons la santé, mais elle n'est pas la nôtre. Parfois, elle nous est retirée très rapidement. Nous sommes riches. Elle aussi peut nous être retirée très rapidement. Nous vivons en paix, elle peut nous être enlevée. Nous vivons dans le bonheur, et nous pouvons le perdre d'une heure à l'autre. Tout est emprunté pour une durée limitée.

 

Les églises de village sont souvent entourées d'un cimetière. Ceux qui se rendent aux services religieux le dimanche doivent d'abord passer devant des tombes. Cela nous rappelle que la vie est éphémère. Temps emprunté. Le temps emprunté à Dieu.

 

Dans la parabole de l'argent confié (Evangile de Luc, chap. 19, 11 f), Jésus nous rappelle de gérer de manière responsable les dons que Dieu nous a confiés. Il ne s'agit pas seulement d'argent et de biens, de santé et de paix. Il comprend également les dons spéciaux du Saint-Esprit (1 Corinthiens chapitre 12, 4 - 7): “Il y a toutes sortes de dons, mais c'est le même Esprit. Il y a toutes sortes de services, mais c'est le même Seigneur. Il y a toutes sortes d'activités, mais c'est le même Dieu ; et c'est lui qui met tout cela en action chez tous. En chacun, l'Esprit se manifeste d'une façon particulière, en vue du bien commun.“

 

Dieu donne ces dons. Nous sommes autorisés à les posséder. C'est un cadeau temporaire. Mais elles ne sont pas pour nous, elles sont au profit des autres. Dieu nous les donne pour que toute la congrégation puisse en bénéficier. C'est dans cet esprit que je comprends les paroles de Jésus : "Donne à tous ceux qui te demandent quelque chose, et ne rejette pas ceux qui veulent t'emprunter". Comme tout ne m'est donné qu'à titre temporaire, je suis censé le partager avec les autres. Parce que ce n'est pas ma propriété, mais parce que je ne possède que tout, je devrais partager généreusement mes dons avec les autres.

 

Malheureusement, je ne peux rien donner de ma santé à une personne malade. Malheureusement, ce n'est pas possible. Mais je peux partager mon temps et ma force avec la personne malade. Je peux réconforter. Je peux utiliser tous les dons que Dieu me donne pour les autres. Je peux partager avec les autres tout ce que l'Esprit de Dieu me donne.

 

Dieu donne en abondance ! Pour que nous puissions faire du bien aux autres. Pour que nous puissions soulager un besoin. Parce que Dieu est généreux, nous devrions l'être aussi ! Ce que nous avons est prêté. Utilisons donc le temps qui nous est imparti. Utilisons les dons que Dieu nous accorde.

Ce que nous donnons aux autres, nous le récupérons parfois d'une manière complètement différente. J'ai récupéré certaines choses grâce à un mot de gratitude. A travers des yeux brillants. Une étreinte silencieuse. C'étaient des moments de bonheur.

 

Je vous encourage à devenir un joyeux donateur: Laissez donc chacun décider lui-même de la quantité qu'il veut donner, volontairement et non par sens du devoir. Car Dieu aime celui qui donne généreusement. (2 Corinthiens 9:7) “Que chacun donne ce qu'il aura décidé en son cœur, sans regret ni contrainte, car Dieu aime celui qui donne avec joie.”

 

 

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Druckversion Druckversion | Sitemap Diese Seite weiterempfehlen Diese Seite weiterempfehlen
© 2020 Hans-Peter Nann, Frankfurt am Main