Qui t'abandonne se perdra, et tu anéantiras tous ceux qui te sont infidèles. (Psaume 73, 27)

 

Chers lecteurs,

 

Jusqu'à présent, Asaf avait parlé de bénédiction. Celui qui vit avec Dieu est une personne bénie. Celui qui se laisse guider par Dieu atteint son but. Maintenant Asaf réalise : mais celui qui se détourne de Dieu erre dans la vie. Celui qui dit adieu à Dieu et veut suivre son propre chemin se perd. Il se perd comme dans un labyrinthe.


Ta parole est comme une lampe qui guide tous mes pas, elle est une lumière éclairant mon chemin. (Psaume 119, 105)  Le chanteur et auteur-compositeur allemand Manfred Siebald a composé la chanson "Sans Dieu, on va dans les ténèbres, mais avec lui, on va dans la lumière". La Parole de Dieu apporte la lumière dans la vie. Il rend les pensées lumineuses. Elle nous aide à prendre des décisions claires et judicieuses. Il veut nous protéger des croyances erronées et des mauvaises manières.


Ceux qui se détournent de Dieu et de sa Parole ne se retrouvent pas seulement dans une impasse. Celui qui rompt le contact avec Dieu devient muet, même s'il parle sans arrêt. Il ne peut plus louer Dieu. Il ne priera plus. Il ne dira plus rien de l'amour de Dieu. Il est condamné au silence.

Être condamné au silence est comme un ruisseau dont les eaux ne coulent plus. C'est comme un oiseau qui ne peut plus chanter. Celui qui est condamné au silence, de son cœur ne sort aucun chant de gratitude. Aucune louange ne vient du Créateur de la vie. Ses lèvres ne se réjouissent pas de l'amour de Dieu. Il est réduit au silence, même s'il parle beaucoup.

 

Jésus-Christ parle d'un jeune homme qui était comme ça (Évangile de Luc, chapitre 15). Cet homme a voulu se réaliser et a dit au revoir à son père. Le père dans cette parabole est Dieu. Le fils se détourne du père et suit sa propre voie. Mais il échoue. Sa vie devient un enfer. Il se tait. Sa vie n'est qu'une complainte pleine d'apitoiement. Mais dans sa plus grande détresse, il se souvient à nouveau de son père. C'est lui qui prend la décision (verset 18) : “Je vais me mettre en route, j’irai trouver mon père et je lui dirai: Mon père, j’ai péché contre Dieu et contre toi.”

 

C'est la meilleure décision de sa vie ! Retour à Dieu, le Père ! Le père se réjouit sans cesse pour son enfant qui revient enfin à la maison. Il embrasse son enfant. Il embrasse le fils. Le père se réjouit (Évangile de Luc 15:24), et le fils revenu peut aussi chanter et danser de nouveau de joie. „Car voici, mon fils était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et je l’ai retrouvé. » Et ils commencèrent à festoyer dans la joie. 

Dans cette histoire, je vois la grande miséricorde de Dieu. Dieu a un cœur pour toutes les personnes qui lui ont dit adieu. Il reste fidèle à tous, même lorsqu'ils sont éloignés de lui. L'apôtre Paul écrit à son collaborateur Timothée (2.lettre de Timothée 2, 13) : „Si nous sommes infidèles, lui, il demeure fidèle, parce qu’il ne peut se renier lui-même.“ * L'amour de Dieu nous ouvre toujours une porte pour retrouver la vie avec Lui.

 

Jésus-Christ est l'amour de Dieu en personne. Celui qui reste avec Jésus-Christ reste avec Dieu. Le Saint-Esprit ouvre leur cœur et leur bouche. Il peut dire comme les premiers disciples (Actes 4:20): „Quant à nous, nous ne pouvons pas garder le silence sur ce que nous avons vu et entendu.“

 

Je souhaite que vous puissiez raconter à vos amis et à vos voisins les grandes choses que Dieu a faites dans votre vie. Je souhaite que vous puissiez leur parler de la fidélité et de l'amour de Dieu. Je souhaite que vous puissiez faire l'expérience de la fidélité de Dieu chaque jour.

 

Merci de m'avoir écouté. Je me réjouis de vous voir le 1er novembre. Que Dieu vous bénisse et vous protège dans votre esprit, votre âme et votre corps.

 

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Malheureusement, je ne peux pas garantir l'exactitude de la traduction.

Pas de Bible à portée de main? www.bibleserver.com .La Bible en 21 langues. Gratuit!

Druckversion Druckversion | Sitemap Diese Seite weiterempfehlen Diese Seite weiterempfehlen
© 2021 Hans-Peter Nann, Frankfurt am Main