Pas de Bible à portée de main? www.bibleserver.com .La Bible en 21 langues. Gratuit!

Dites simplement « oui » si c'est oui, « non » si c'est non. Tous les serments qu'on y ajoute viennent du diable. Mathieu 5, 37

 

Chers lecteurs,

 

Quelle est la fiabilité de votre parole? Conservez-vous ce que vous dites? Un simple «oui» ou «non» suffit-il? Avez-vous déjà juré mais jamais gardé? Êtes-vous crédible?

 

Jésus se défend contre les gens qui jurent quelque chose et qui ne gardent pas. Les gens qui promettent quelque chose et qui ne veulent rien savoir à ce sujet. Jésus se défend contre les hypocrites. Jésus veut que nous soyons honnêtes les uns avec les autres. Notre parole devrait être aussi fiable que si elle avait été promise avec serment.

 

Par exemple, les enfants attendent toujours cette honnêteté. Si maman, papa ou les grands-parents promettent quelque chose, les enfants lui feront confiance. Cela fait partie de la confiance fondamentale de l'enfant. Mais si les adultes ne tiennent pas leur promesse, c'est un gros abus de confiance.

Malheureusement, je subis encore et encore des abus de confiance. Les politiciens promettent quelque chose qu'ils ne tiennent pas. La publicité promet quelque chose qu'elle ne peut pas tenir. Même la signature de promesses peut être sans valeur. Par exemple, une promesse de mariage.

 

Quand Jésus-Christ dit qu'un simple oui ou non suffit, c'est très important! Parce qu'avec lui, "oui" compte. Pour lui, le «non» compte. Ce que Jésus-Christ dit est absolument fiable. Je peux totalement compter dessus. Sa parole est honnête et fiable.

 

Il est fiable quand il dit: "Je suis la lumière du monde, dit-il. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres : il aura la lumière de la vie.” (Jean 8, 12) Son avertissement est également fiable: "Or, je vous le déclare, au jour du jugement les hommes rendront compte de toute parole sans fondement qu'ils auront prononcée.” (Mathieu 12, 36)

 

Nos paroles peuvent faire la différence. Ils peuvent faire de gros dégâts. Vous pouvez détruire la confiance. Vous pouvez décourager les gens. Vous pouvez faire désespérer les gens. Mais ils peuvent aussi faire beaucoup de bien. Nos paroles peuvent aider les gens à retrouver l'espoir. Vous pouvez créer l'amour et la confiance. Vous pouvez être une bouée de sauvetage.  Avec Jésus-Christ, je peux apprendre que les mots peuvent être comme de l'eau dans le désert. Comme une lumière dans le noir. Comme un canot de sauvetage dans une mer agitée.

 

Je nous encourage, chers lecteurs, à faire attention à nos paroles. J'espère que nous sommes des partenaires fiables et honnêtes en politique, en affaires, dans nos familles. J'espère qu'il n'y a pas de place dans nos paroles pour les mensonges ou pour la tromperie. Nous, chrétiens, devons être des modèles dans la vie et dans la parole. Si l'apôtre Paul avait connu les réseaux sociaux, il aurait certainement tweeté: Pas de fausses nouvelles (fake-news), s'il vous plaît! “Ne laissez aucune parole blessante franchir vos lèvres, mais seulement des paroles empreintes de bonté. Qu'elles répondent à un besoin et aident les autres à grandir dans la foi. Ainsi elles feront du bien à ceux qui vous entendent. N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu car, par cet Esprit, Dieu vous a marqués de son sceau comme sa propriété pour le jour de la délivrance finale.” (Ephésiens 4, 29 + 30)

 

Je vous souhaite un temps béni et je me réjouis de votre visite en février.

Sujet du 1er février: „Vous avez appris qu'il a été dit: « œil pour œil, dent pour dent. » Eh bien, moi je vous dis …“ Jésus établit de nouvelles normes! »(Mt 5, 38 + 39)

Cette page a été traduite par un programme informatique. Malheureusement, je ne peux pas garantir l'exactitude de la traduction.

Druckversion Druckversion | Sitemap Diese Seite weiterempfehlen Diese Seite weiterempfehlen
© 2020 Hans-Peter Nann, Frankfurt am Main