15 septembre 2022

 

Jésus-Christ dit dans l'évangile de Jean, chap. 10 verset 9 : C’est moi qui suis la porte. Celui qui entre par moi sera sauvé: il pourra aller et venir librement, il trouvera de quoi se nourrir.

 

Chers lecteurs,

 

Il y a environ quarante ans, j'étais agent de probation bénévole. Après une formation et avec l'aide d'un mentor, j'étais autorisé à rendre visite à des délinquants en prison. Ma mission consistait à leur donner des cours de langue en allemand ou en anglais. Pour les détenus, ce n'était probablement qu'une petite distraction dans le quotidien de la prison. L'effet d'apprentissage n'était pas très important.

 

C'est à cette époque que j'ai appris ce qu'était la liberté. Lors de mes visites, j'ai dû franchir de nombreuses portes fermées. Je ne pouvais avancer que si le personnel de garde m'ouvrait la porte. Lorsque ma visite était terminée, le personnel de sécurité devait à nouveau me faire sortir par de nombreuses portes fermées. Aujourd'hui encore, je revois en pensée les nombreuses portes grillagées avec leurs gros cadenas.

 

Jésus n'a pas pensé à une porte de prison lorsqu'il s'est comparé à une porte. Il pensait à une porte de bergerie. Mais toutes les portes du monde ont un point commun : elles ferment quelque chose. Il y a toujours un intérieur et un extérieur. Qu'il s'agisse d'une porte de prison, d'une porte de bergerie, d'une porte d'entrée, d'une porte de jardin ou d'une porte de voiture, les portes séparent les espaces. Une porte peut être ouverte et accueillante. Mais une porte peut aussi être fermée et repoussante.

 

L'ancien homme politique russe Michael Gorbatchev est décédé le 30 août. Lors de sa visite au mur de Berlin en 1987, le président américain de l'époque, Ronald Reagan, lui avait lancé : " Viens ici, à cette porte ! M. Gorbatchev, ouvre cette porte. M. Gorbatchev, détruis ce mur.” Deux ans plus tard, le mur de Berlin s'est ouvert. Pour des millions de mes compatriotes, c'était la porte de la liberté.

 

Jésus-Christ dit qu'il est la porte de la liberté. La liberté de devenir un enfant du Père céleste. Il le dit dans l'évangile de Jean 8, 34 + 36 : – Vraiment, je vous l’assure, leur répondit Jésus, tout homme qui commet le péché est esclave du péché. Si donc c’est le Fils qui vous donne la liberté, alors vous serez vraiment libres.

 

Le péché bloque le chemin vers cette merveilleuse liberté de pouvoir vivre avec le Dieu saint et de faire l'expérience de son amour. Nous ne trouvons la véritable paix avec Dieu et avec nos semblables que si nous passons par cette porte de Jésus. Seul Jésus-Christ est la porte de la vie en liberté. L'apôtre Paul écrit dans sa lettre aux Ephésiens, chap. 2, 5 :  

 

… alors que nous étions morts à cause de nos fautes, il nous a fait revivre les uns et les autres avec Christ. – C’est par la grâce que vous êtes sauvés. –

 

Celui qui ne franchit pas la "porte de Jésus" reste prisonnier de ses péchés. Mais celui qui croit en Jésus-Christ peut quitter sa "prison de péchés" en tant qu'homme libre. Il devient un homme nouveau (2 Corinthiens 5, 17) :

 

Ainsi, si quelqu’un est uni à Christ, il appartient à une nouvelle création: les choses anciennes sont passées: voici, les choses nouvelles sont venues.

 

Je ne sais pas si l'appel de Ronald Reagan a touché le cœur de Michael Gorbatchev. Mais je sais que si vous demandez à Jésus-Christ de vous libérer de vos péchés, il vous montrera le chemin de la liberté. Il vous ouvrira la porte à une nouvelle vie d'enfant de Dieu. Il vous donnera la liberté de devenir un enfant de notre Père céleste aimant. Jésus-Christ est la clé d'une vie nouvelle. Votre prière touche le cœur de Jésus.

 

Je vous invite à une courte prière :

 

Jésus-Christ, je veux devenir un homme nouveau. Je veux connaître la liberté que tu offres. Je veux connaître la paix que tu donnes. Tu connais mon cœur et tu sais ce qui me sépare de toi. Je le dis devant toi .....

Je te remercie de m'aimer. Je te remercie d'être avec moi chaque jour et de rester toujours avec moi. Rien ne peut me séparer de ton amour. S'il te plaît, bénis-moi. Amen.

 

Merci de m'avoir écouté. Je me réjouis si vous voulez vivre avec Jésus-Christ. Que Jésus-Christ vous ouvre la porte de la vie. Qu'il vous bénisse dans votre corps, votre âme et votre esprit. Vous êtes cordialement invités à la prochaine prédication le 1er octobre 2022.

Ce texte a été traduit à l'aide de DeepL (version libre). Je ne peux malheureusement pas garantir l'exactitude de la traduction.

Pas de Bible à portée de main? www.bibleserver.com .La Bible en 21 langues. Gratuit!