15 août 2022
 

Le cri pour la justice

 

Le sentier des justes est comme la lumière de l’aurore dont l’éclat ne cesse de croître jusqu’en plein jour. La route des méchants, elle, est plongée dans l’obscurité: ils n’aperçoivent pas l’obstacle qui les fera tomber. Proverbes de Salomon 4, 18 - 19

 

Chers lecteurs !

 

Le cri de justice ne peut pas être ignoré. Les gens du monde entier souffrent de l'injustice et de l'iniquité. Dans de nombreux pays, les gens n'ont pas seulement faim de pain et d'eau, mais aussi de démocratie et d'une justice juste et indépendante. De nombreuses personnes souffrent de la corruption et de l'arbitraire de l'État. De nombreuses femmes et enfants sont privés chaque jour de leur dignité. Ils sont exploités, souvent réduits en esclavage.

 

C'est justement à ces personnes qui souffrent que Jésus s'intéresse. Dans son Sermon sur la montagne (Évangile de Matthieu, chap. 5, 6 + 10), il dit

 

“Heureux ceux qui ont faim et soif de justice, car ils seront rassasiés. Heureux ceux qui sont opprimés pour la justice, car le royaume des cieux leur appartient.”

 

Jésus aime la justice. Parce qu'il est juste. Parce que Dieu est juste. Jésus-Christ promet qu'il n'y aura plus d'injustice dans le nouveau monde de Dieu. Mais Jésus ne se contente pas de consoler. Il invite ses disciples à faire dès aujourd'hui de la justice de Dieu le thème central de leur vie (Évangile de Matthieu chap. 6, 33). Son invitation :

 

“Faites donc du royaume de Dieu et de ce qui est juste à ses yeux votre préoccupation première, et toutes ces choses vous seront données en plus.”

 

La justice de Dieu doit être notre priorité absolue. Elle doit entrer dans notre vie dès aujourd'hui. Il est ainsi clair qu'un homme juste n'est pas automatiquement un homme sans défaut. Même un homme juste commet des erreurs. Même un homme juste peut décevoir Dieu. Mais celui qui s'intéresse à la justice de Dieu au quotidien veut vivre autrement. Il aspire à la justice de Dieu. C'est ce à quoi il aspire.

 

La justice de Dieu comprend sa fidélité, sa fiabilité, sa vérité, son amour, sa grâce. Et cette justice divine doit marquer la vie du juste. Il veut être fidèle. On doit pouvoir croire et faire confiance à ses paroles. Il dit la vérité et ne ment à personne. Il traite ses semblables avec respect et amour et non avec humiliation ou haine. Il veut être miséricordieux avec ses semblables, qui (comme lui) font aussi des erreurs. Car il connaît la poutre qui est devant ses yeux (Évangile selon Matthieu, chap. 7, 3).

 

La vie d'un chrétien qui vit selon ces critères ressemble à un sentier. Un sentier n'est pas une autoroute, mais un chemin très étroit. Il faut parfois chercher un chemin. Ce chemin de la foi et de la justice doit également être cherché. Mais on peut le trouver si l'on suit Jésus-Christ. Celui qui suit Jésus suit ce chemin de la foi et de la justice.

 

Ce chemin de la foi a une merveilleuse promesse de Dieu : le chemin devient de plus en plus lumineux. Le chemin de la foi devient de plus en plus lumineux, comme un chemin dans le soleil du matin. Il devient plus lumineux à chaque pas de foi. Chaque jour, il devient plus lumineux. La présence de Dieu brille de tout son éclat dans la vie des justes. Jusqu'à ce qu'un jour, le chemin de la vie trouve sa fin auprès de Dieu et que la splendeur céleste éclipse tout le passé.

 

En revanche, le chemin de l'impiété est très large. On le trouve sans peine à chaque coin de rue. Le mensonge et la corruption s'invitent partout. L'infidélité et la fourberie ont de larges portes. Le manque d'amour et les disputes attirent dès le petit matin vers une journée de ténèbres dans le cœur et dans l'esprit. Ces chemins ne mènent jamais à la lumière mais toujours aux ténèbres.

 

Si vous, chère lectrice, cher lecteur, avez trouvé le chemin de la foi et de la justice, réjouissez-vous et poursuivez votre pèlerinage avec Jésus ! Vous êtes sur un très bon chemin si vous suivez Jésus ! Et si vous êtes encore en train de chercher, demandez à Jésus-Christ d'éclairer le chemin de la foi. Ainsi, vous pourrez faire les premiers pas vers la justice de Dieu.

 

Je vous invite à une prière :

 

Jésus-Christ, j'aspire à un monde juste. Viens avec ta justice dans ma vie, dans mon quotidien. Fais-moi connaître ta justice. Montre-moi ta vérité, ta fidélité, ton amour. Remplis de ta lumière brillante mon cœur, mes pensées, ma vie. Fais que je marche chaque jour dans ta trace de bénédiction.

Je te prie pour les nombreuses personnes qui souffrent de l'injustice. Je te nomme ... (merci de dire ici tes intentions personnelles).

 

S'il te plaît, aide ces personnes qui souffrent, aie pitié d'elles et apporte ta lumière dans leur détresse. Amen.

 

Merci de m'avoir écouté et de prier avec moi.